Rap sur les médias

Par Ak-Flow (Maison des Jeunes de Saint-Nicolas)

On est guidé par les médias

Qui sont gérés par notre état

Qu’tu sois de droite ou bien de gauche

Il faut qu’t’avale ce qu'on étale

Démocratie du dominant

Les dominés n’s'intéressent pas.

L'idiocratie par leurs jugements,

Ils sont pas clairs les mecs d'en bas

À quoi ça sert de réfléchir ?

On veut chiller face à l’écran.

On monte d'un cran, ça change de chaîne,

Pour discuter il faut du cran

La Reproduction est sociale

De toutes ces normes consommatrices,

Consonne active, voyelle au Scrabble

Jeux de mots communicatifs

Pertinence juvénile

Ils attendent qu'on soit hué

Tu fais le sourd tu fais l'aveugle

Je ferai chanter même un muet

L’information est négociable

Environnante mais n'est pas stable

Le monde est beau la vue est belle

Et Le ministre est bien aimable

Quand Les codes dirigent les actes,

Pour bien paraître qu'ils adhèrent,

Comportement poussant l'impact,

Costard cravate tailleur à thème

L'audimat comme objectif

Quand l'élite est en avant

Personnalité reconnue

Le citoyen n'est pas d’leur rang...

 

 

Dessin de Lucie Herkoyan (Maison des Jeunes de Saint-Nicolas)

 

AM79 p.5 dessinLuciePour moi les médias, c'est ce que j'ai tenté de faire comprendre dans ce dessin, ce sont des hommes politiques bien habillés, riches, qui paraissent gentils à la télévision. En fait, je crois que ces hommes mentent et s'en foutent, ne regardent pas ce qui existe dans le monde. À côté de ce paraître et de ces paroles, il existe de nombreuses personnes qui, elles aussi, devraient passer à la télévision car on ne les voit pas assez. Des citoyens qui manifestent leurs mécontentements, un réfugié, un pauvre, et un homme politique qui s'assied sur un pauvre, qui reflète l'hypocrisie de certains élus politiques forts médiatisés : à la télévision, ils vendent de belles promesses, hors caméra, ils méprisent le peuple. Ces êtres humains rendus invisibles ont des choses à dire, ils sont comme nous, on devrait les entendre !