am53

Centre d'éducation à la Résistance et à la Citoyenneté

Hugo Bettauer, La ville sans Juifs

am53 hugo_bettauerGlesener, Philippe
n°53, juillet-septembre 2010

C'est en 1922 que Bettauer publie son roman à succès que nous vous présentons ici « La Ville sans Juifs » évoque l'atmosphère de pogrom qui envahit de plus en plus la Vienne d'après-guerre ; l'auteur y anticipe en quelque sorte les futures lois raciales de Nuremberg de 1935.

Le contexte historique

Dans la Vienne effervescente du début du XXième siècle, le monde de la culture moderniste est constellé d'une multitude de talents juifs (Freud, Mahler, Schoenberg entre autres), tandis que leur présence dans le monde du commerce, de la finance et de l'entreprise est disproportionnée. Dans le même temps, Vienne est le berceau d'un mouvement antisémite populaire, le plus dynamique du genre en Europe, avant 1914.

Dès 1897, le parti social-chrétien dirigé par le Dr. Karl Lueger, habile démagogue antisémite, a pris le pouvoir à Vienne et il gouvernera la ville jusqu'à l'aube de la 1ère guerre mondiale. C'est la première fois qu'un parti politique antisémite accomplit un tel exploit, en Europe. Ce n'est pas un hasard si les germes de l'antisémitisme génocide d'Adolf Hitler ont été semé pendant son séjour à Vienne entre 1907 et 1913.

Avec l'Anschluss, la destruction des 201.513 .Juifs vivant encore en Autriche commence réellement.

Le livre

Ce roman satirique imagine l'expulsion de tous les Juifs viennois par un décret parlementaire. Initiative du parti social-chrétien, il s'agit d'une mesure de « prévention » afin de protéger l'économie de la ville et le « génie aryen », de la « mainmise juive ». Le livre , « divertissant » pour son humour décalé mais pathétique pour nous qui connaissons la fin de l'histoire, se termine sur un happy end quelque peu dissonant (les Juifs sont invités à revenir après la banqueroute de la ville).

Hugo Bettauer sera lui-même assassiné par un jeune nazi, en 1924, deux ans seulement après la parution du roman.

Philippe Glesener

Hugo Bettauer, La ville sans Juifs, Éditions Balland, 1983

Rejoignez-nous !

En savoir plus...

Soutenez nos actions

Soutenez les Territoires de la Mémoire en effectuant un don via Paypal

Plan d'accès

Contactez-nous

  • Territoires de la Mémoire asbl
  • Siège social
    Boulevard de la Sauvenière, 33-35
    4000 Liège
    accueil@territoires-memoire.be
    Téléphone : 04 232 70 60
    Fax : 04 232 70 65
  • N° d'entreprise
    453099470
453099470