Presse

Centre d'éducation à la Résistance et à la Citoyenneté

Face au succès, l'exposition Notre Combat prolongée !

NotreCombatLes expositions Notre Combat et l’Art dégénéré selon Hitler présentes à la Cité Miroir connaissent un afflux de visiteurs important. En à peine 1 mois, plus de 10 000 personnes les ont visitées. Face à ce succès, l’exposition de Linda Ellia Notre Combat, prévue initialement jusqu’au 12 décembre, restera jusqu’à la clôture de l’événement le 29 mars 2015. Cette exposition est une œuvre en réaction aux écrits mortifères du tristement célèbre Mein Kampf.

Un jour, par hasard, Mein Kampf est tombé entre les mains de Linda Ellia, artiste-peintre et photographe. Aucune envie de le lire ! Et pourtant, cette découverte la hantait. Submergée par la colère et le dégoût, elle voulait agir ! Le jeter ? Le brûler ? Le donner ? Ces solutions n’auraient servi à rien. Elle se sentait responsable de quelque chose. Un soir, elle arracha une page du livre et dessina un visage de femme qui hurle… « Ce fût jubilatoire  » ! Elle décida alors qu’elle allait intervenir sur Mein Kampf en recouvrant chaque page avec des dessins, des mots, des collages,… Après 30 pages, elle décida que cette démarche devait être collective. Linda devait partager ce qu’elle était en train de vivre. Elle distribua les pages du livre à des anonymes dans la rue, des amis, des enfants, des artistes et leur demanda de traduire leurs réactions, leurs émotions à même la page.

L’expérience fût si riche qu’elle déboucha sur l’édition d’un livre Notre Combat qui est à la fois une réelle œuvre d’art et un recueil fascinant de témoignages. Le résultat est émouvant, interpellant, terrifiant… Une preuve que l’art peut être un puissant moyen de contestation et d’engagement collectif.

L’exposition de ces pages était une évidence. Les différentes productions peuvent être vues une à une, mais elles constituent un tout. La volonté de Linda Ellia était de rassembler ces témoignages sous un même nom Notre Combat. Une réponse collective face à la haine, l’horreur et la déshumanisation. Au-delà de la question de la mémoire, de la connaissance des faits historiques, le livre ainsi que l’exposition invitent les lecteurs et les visiteurs à questionner leur propre engagement.

« On a tous une responsabilité face au passé. Il faudrait qu’il nous serve d’exemple, pour que les injustices ne se reproduisent jamais. Chaque personne possède en elle la force d’agir, de combattre, de se rebeller contre l’adversité. Il suffit de le vouloir, de le décider et d’agir. L’union fait aussi la force, levons-nous pour le bien et non pour le pire ! » - Linda Ellia (propos recueillis par Ushanga Élébé).

Exposition à voir à La Cité Miroir à Liège jusqu’au 29 mars 2015 dans le cadre de l’Art dégénéré selon Hitler.

Photos de l'exposition à télécharger

Contact presse :

Charlotte Collot
Attachée de presse
Territoires de la Mémoire asbl
04 250 99 48 – 0490 42 53 69
charlottecollot@territoires-memoire.be

Contact presse

Charlotte Collot
Attachée de presse

04 250 99 48
0490 42 53 69

charlottecollot@territoires-memoire.be

Rejoignez-nous !

En savoir plus...

Soutenez nos actions

Soutenez les Territoires de la Mémoire en effectuant un don via Paypal

Plan d'accès

Contactez-nous

  • Territoires de la Mémoire asbl
  • Siège social
    Boulevard de la Sauvenière, 33-35
    4000 Liège
    accueil@territoires-memoire.be
    Téléphone : 04 232 70 60
    Fax : 04 232 70 65
  • N° d'entreprise
    453099470
453099470