Deux lauréats pour le prix Passeurs de Mémoire

Ce mercredi 25 février, le Comité « Mémoire et Démocratie » du Parlement wallon décernait le prix Passeur de Mémoire 2014 à Monsieur Paul Dandrifosse et Madame Ghislaine Godfroid. Ce prix récompense une ou plusieurs personne(s) - morale(s) ou physique(s) - ayant œuvré activement à la transmission de la Mémoire, principalement auprès des jeunes générations, dans une optique de promotion des valeurs démocratiques et de résistance aux idées liberticides.

Paul Dandrifosse, originaire de la région malmédienne, s’enfuit en 1940 pour ne pas être enrôlé dans l’armée allemande. En 1943, il est arrêté et contraint de porter l’uniforme nazi. Il continuera à résister en refusant de parler allemand, en refusant de se nourrir et en se mutilant pour éviter d’être envoyé au front. Après la guerre, il devient instituteur. Aujourd’hui, à 91 ans, il continue à témoigner auprès des jeunes. Sa vie entière atteste de son combat : réhabiliter l’honneur des Cantons de l’Est annexés par Hitler malgré eux.

Ghislaine Godfroid, 97 ans, est née et vit toujours à Lavacherie (commune de Saint-Ode). Elle a voué sa vie et ses moments de loisirs à l’étude et aux recherches historiques. Depuis toujours, elle transmet ses souvenirs de guerre dans différents articles et ouvrages. Elle apporte son aide aux étudiants grâce à son expertise et ses recherches. Elle a la volonté de témoigner auprès des nouvelles générations et de mobiliser leur vigilance.

Ce prix rend hommage à une femme et un homme qui ont résisté à l’intolérable et qui ont voulu transmettre durablement leurs expériences afin qu’il n’y ait plus jamais de régimes totalitaires et liberticides.

Le Parlement Wallon est membre du réseau Territoires de Mémoire depuis 2009. Ce cordon sanitaire éducatif est une initiative des Territoires de la Mémoire asbl. Il propose à ses adhérents (Communes et Provinces principalement) de donner un signal fort aux populations dont ils ont la charge : résister aux dangers et à la propagation des idées d’extrême droite. Depuis son engagement au sein du réseau, le Parlement wallon a créé le Comité Mémoire et Démocratie. Celui-ci est composé de parlementaires de 3 grands partis wallons et a pour mission d’encourager la sensibilisation et la promotion de la démocratie ainsi que l’éducation à la mémoire.

Le 12 mars prochain, le Parlement wallon sera d’ailleurs en déplacement à La Cité Miroir de Liège pour visiter les expositions Plus jamais ça ! Parcours dans les camps nazis pour résister aujourd’hui, l’Art dégénéré selon Hitler et Notre Combat de Linda Ellia.

Contact presse:
Charlotte Collot
Attachée de presse
0490 42 53 69 - 04 250 99 48
charlottecollot@territoires-memoire.be