Un badge pour les réfugiés ?

jambon badgesMalgré les déclarations qui se veulent rassurantes de la part du Ministre NVA de l’Intérieur, monsieur Jan Jambon, les Territoires de la Mémoire s’inquiètent des risques de dérapage et de dérive sécuritaire que pourrait entraîner la mise en application du port d’un badge d’identification pour les réfugiés. Même si, selon la presse, les demandeurs d’asile ne peuvent être contraints de porter leur badge, ils seront «exhortés à le faire » !

L’inquiétude des citoyens est bien entendu légitime et l'on peut la comprendre, mais exacerber cette situation a des relents évidemment populistes et électoralistes dont l’objectif est de faire peur. Chassez le naturel… On en oublie presque notre devoir d’accueil et notre responsabilité face à l’arrivée de personnes qui fuient la guerre. Nous avons décidément la mémoire bien courte.

Nous voulons affirmer avec force que ces mesures annoncées sont inutiles, contre-productives et qu’elles se réfèrent à une approche raciste de la question migratoire. C’est inacceptable. Restons vigilants !