Élections en Allemagne : personne ne sort gagnant avec l'extrême droite

afdprotest4 940x654 1Les Territoires de la Mémoire sont particulièrement préoccupés par le résultat des nationalistes allemands aux élections législatives du dimanche 24 septembre. L’AfD d’Alexander Gauland y effectue une percée jamais vue dans ce pays pourtant profondément marqué par les horreurs provoquées par l’idéologie hitlérienne. Pour la première fois depuis la fin de la Seconde guerre mondiale il y a 72 ans, une formation politique d’extrême droite obtient des représentants au Bundestag. Elle devient même la troisième force politique avec 94 sièges.

Les Territoires de la Mémoire font part de leur vive inquiétude face à cette montée dans un pays qui cicatrise encore aujourd’hui les plaies causées par les nazis au siècle passé. Plus que n’importe quelle population européenne, les Allemands entretiennent une relation particulière avec leur Histoire et connaissent les risques qu’encourent celles et ceux qui se laissent séduire par les idées de rejets et de haine. L’Histoire nous l’a appris : personne ne sort gagnant de politiques de repli sur soi.

Aujourd’hui, comme dans nombre d’autres pays européens, la culture de la peur de l’Autre et la défiance vis-à-vis du politique semblent être la source principale de ce vote. Il est grand temps de proposer de nouvelles voies et de permettre aux personnes de se reconnaître au-delà de leurs différences, de leur culture ou de leur religion. Il est important de continuer à éduquer et à provoquer le débat. Et surtout, de construire une société où chacun trouve sa place, afin que les formations d’extrême droite ne soient jamais une alternative crédible pour les électrices et électeurs en perte de repères.