arrestations de sans-papiers : nous ne nous laisserons pas instrumentaliser !

cireCe vendredi 9 février, un cap supplémentaire a été franchi dans la lutte frénétique du gouvernement fédéral contre les personnes migrantes: des sans-papiers ont été arrêtés au sein même des locaux d’une association du secteur artistique. Un cap que nous, 222 organisations des secteurs associatif, syndical, culturel, artistique, social, humanitaire et médical, ainsi que des collectifs de sans-papiers, n’aurions pu imaginer il y a quelques années.

Nous refusons d’être instrumentalisés et exigeons la libération immédiate de Jiyed et Mounir !

 

Les Territoires de la Mémoire se joignent aux signataires du communiqué du CIRÉ contre la criminalisation des sans papiers et dénoncent ces mesures arbitraires et inhumaines.

https://cire.be/presse/communiques-de-presse/globe-aroma-nous-refusons-que-nos-asbl-servent-de-souricieres