Lettres de l'ombre. Correspondance illégale dans les camps de concentration nazis

Jean-Louis Rouhart

 

Rouhart cover simple WEB Le présent ouvrage est le résultat d’une étude minutieuse de lettres illégales issues de différents camps de concentration nazis. De par son authenticité, cette correspondance ouvre un accès immédiat au monde des camps et au mode de pensée des concentrationnaires. Elle constitue un ensemble qui nous aide à restituer d’une manière réaliste la vérité historique des camps. Indépendamment de leur intérêt historique, de leur aspect émotionnel ­­– ce sont souvent les dernières nouvelles, voire les dernières traces des victimes – et le fait que ces lettres font partie des rares documents qui sont conservés de cette époque, ces sources surprennent par leur caractère immédiat qui crée l’impression étrange qu’elles viennent tout juste d’être écrites.

En appendice, le lecteur trouvera une anthologie de soixante lettres (ou d’extraits de lettres), commentées et traduites en français, illustrant les nombreuses facettes de cette correspondance remarquable.

Préfaces de Peter Kuon (Université de Salzbourg) et de Philippe Mesnard (directeur de la Fondation Auschwitz et professeur des Universités à l'UBP Clermont-Ferrand 2).

 

Professeur retraité à la Haute Ecole de la Ville de Liège et ancien doctorant de l’Université Libre de Bruxelles, Jean-Louis Rouhart collabore régulièrement à la rédaction d’articles pour la revue Aide-mémoire des Territoires de la Mémoire. Germaniste, il est l’auteur d’une étude intitulée Beitrag der illegalen Korrespondenz als Forschungsquelle zur Geschichte der deutschen NS-Konzentrationslager. Pädagogische Anwendungsmöglichkeiten couronnée par le Prix « Fondation Auschwitz – Jacques Rozenberg » en 2011 et dont le présent ouvrage est la version française.

 

Informations

 

Podcast radio de l'émission "Face aux livres" du 18.08.2015 sur La Première  :