La Bibliothèque George Orwell présente... (Aide-mémoire n°69, jui-sep 2014))

Par Michel Recloux et Jérôme Delnooz, bibliothécaires

 

Discrimination centre interCentre interfédéral pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme et les discriminations, Discrimination- diversité, pour un plan d’action interfédéral contre le racisme, rapport annuel 2013, 2014

Un survol des actes discriminants qui se sont déroulés en Belgique. Le premier chapitre, de 65 pages, aborde la notion de racisme sous toutes ses formes, historique, juridique et socio-scientifique ; définit aussi plus précisément des sous-catégories du racisme : antisémitisme, islamophobie, « antitsiganisme »... ; énonce les priorités dans la lutte contre celui-ci : emploi, logement, médias... ainsi que la manière, triple, d’y participer.

La seconde partie nous donne les derniers chiffres en matière de discrimination, y compris à l’égard des handicapés. La plupart des dossiers viennent des secteurs des biens et des services ainsi que de l’emploi. Les trois derniers chapitres présentent le travail du Centre dans certains domaines spécifiques comme l’enseignement, l’orientation sexuelle, l’international et la jurisprudence en matière de discrimination.

Le tableau papou de port-vila pinelliDidier Daeninckx et Joe G. Pinelli, Le Tableau papou de Port-Vila, Cherche midi, 2014, 19€tm-coeur

Fausse autobiographie, vrai roman policier où Didier Daeninckx mène l’enquête pour retrouver Heinz von Furlau, artiste allemand qui navigue de la Papouasie au front de la Première Guerre mondiale ou au côté de l’écrivain Rainer Maria Rilke. Joe G. Pinelli, quant à lui, restitue la peinture disparue de von Furlau. À lire, l’interview de Joe G . Pinelli dans le numéro précédent d’Aide-mémoire. Ses dessins sont exposés dans le cadre de l’exposition « En guerre ! - Ten oorlog ! » au Musée Émile Verhaeren de Sint-Amands en Flandre jusqu’au 7 septembre 2014.

Belgistan regoyosJacobo de Regoyos, Belgistan : le laboratoire nationaliste, Presses universitaires de Liège, 2014, 25€

Ou la Belgique comme métaphore de l’Union européenne ? L’auteur, résident espagnol en Belgique, analyse notre histoire et les liens qui unissent Flamands, Wallons et Germanophones. Liens qui se délitèrent petit à petit et vont peut-être mener à la fin de cette union de peuples. La fin de la Belgique sera-t-elle la fin de l’UE ? Pour l’auteur, la réponse est oui.

Les cosaques dhitler neurayOlivier Neuray et Valérie Lemaire, Les Cosaques d’Hitler : Kokia, Casterman, 2014, 13,50€

Suite et fin de l’histoire qui explore la répression dont ont été victimes ces collaborateurs de l’Allemagne nazie à la fin de la guerre. Macha, cosaque enceinte de son amant britannique, est envoyée au Goulag. L’occasion pour l’auteure de montrer l’hétérogénéité des prisonniers (droit commun, les « ennemis du peuple », les « saboteurs »...) et aussi les conditions excessivement difficiles pour les femmes et les enfants qui partout, tout le temps, et encore maintenant, sont les plus durement touchés par la violence des États.

affiche les-jours-heureuxGilles Perret, Les Jours heureux, La Vaka Productions, DVD, 97 min, 25€tm-coeur

De 1943 à 1944, des résistants du Conseil National de la Résistance, présidé par Jean Moulin, ont rédigé son programme politique et social pour l’après-guerre qu’ils ont intitulé, pleins d’espoir : Les Jours heureux ! Le gaullisme et la Guerre froide ont occulté le fait que ce projet démocratique et progressiste a été proposé par des gens de gauche. Ce documentaire, sous-titré Quand l’utopie des Résistants devint réalité, en retrace l’histoire, son contenu et son héritage, de son application partielle à ses tentatives de destruction par le pouvoir politique et économique dès les années 1980.

Mon ami pacoAnnoncer la couleur, « Mon ami Paco » : les migrations et l’accueil à travers le journal illustré d’une petite fille, 2014

Dossier pédagogique pour le primaire se basant sur le livre de Marion Dionnet et Luc Baba, publié par les Territoires de la Mémoire et qui aborde l’accueil des demandeurs d’asile. Le dossier se compose d’un livret explicatif divisé en deux temps ; 1) autour de la lecture de Mon ami Paco et 2) de quatre thèmes abordés en détail (repères, animations, ressources) : le départ, l’accueil, l’enfermement et le vivre ensemble. Ce support est complété par 10 fiches pratiques d’animation.

Au temps de la grande guerre ponthusRené Ponthus et Ginette Hoffman, Au temps de la Grande Guerre, Casterman, coll. « Des enfants dans l’Histoire », 2014, 9€

Docu-fiction pour enfant de 7 à 10 ans qui retrace la vie d’Antoine, jeune Français, pendant la Première Guerre mondiale. En plus du récit fictif, un appareil documentaire met en contexte certains thèmes : la situation en 1918, les femmes dans la guerre, la commémoration des morts, une chronologie... La boucherie expliquée aux enfants.

Partie de chasse bilalEnki Bilal et Pierre Christin, Partie de chasse, Casterman, 2014, 16€

Réalisé en 1983, ce récit graphique relate une singulière partie de chasse – organisée par un dignitaire communiste et à laquelle participent des représentants de chaque république rouge d’Europe de l’Est – qui vire au drame… En toile de fond, les auteurs proposent une allégorie de l’histoire du système soviétique, mais surtout symbolisent son incapacité à se renouveler et la légitimation idéologique de la violence d’État personnifiée ici par les différents protagonistes. « Vous vous êtes habitués au pouvoir comme à la viande saignante », résumerait l’écrivain hongrois György Konrád. Les années 1980 correspondent à un moment de rupture qui conduira à l’effondrement du régime, et que Bilal illustre ici avec un Épitaphe du communisme. Une troisième partie, baptisée La Huitième Sœur, s’attarde sur les fantômes autoritaires traversant actuellement la Russie de Poutine.

Peuple élu ArslaneArslane Klioua, Peuple élu, peuple révolu(sion !) : j’ai été Ariel Sharon, Éditions du Cerisier, 2014, 8€tm-coeur

Cet ouvrage surprenant nous livre l’ultime confession (fictive) d’Ariel Sharon. Plongé dans le coma, naviguant entre deux mondes, l’ancien homme politique israélien se voit pourtant assailli par sa conscience qui l’invite à se repencher sur son destin ainsi que sur celui de son « peuple élu ». Cette phase introspective l’amène à divers questionnements, puis ébranle ses certitudes et fait jaillir des remords. À travers ce pseudo-dialogue intérieur, à la croisée du commentaire poétique et du pamphlet, l’auteur aborde subtilement le sujet sensible du sionisme et de la politique de l’État d’Israël, notamment à l’égard des Palestiniens.

Temps des bombes moynotEmmanuel Moynot, Le temps des bombes, Casterman, 2014, 23€tm-coeur

« L’anarchie, il faut la vivre ! », tel est l’idéal qu’a décidé d’embrasser Augustin. Ce jeune homme, fils de bonne famille, a quitté sa Bretagne profonde et découvert les réalités du Paris de la fin du XIXe siècle. Là-bas, la Belle Époque bat son plein et rime avec modernité, progrès en tout genre, insouciance et foi en l’avenir… du moins pour certaines couches de la population. Pour les autres, parmi lesquels les ouvriers, la période est davantage synonyme de pauvreté et d’exploitation éhontée par des patrons d’industrie imprégnés d’égoïsme bourgeois. De plus, la domination de l’État et de l’Église est encore fort prégnante. En réaction émerge un nouveau courant de pensée, l’anarchisme, qui utilisera la violence et l’activisme radical pour propager ses idées. Cette BD, déjà éditée en plusieurs tomes entre 1992 et 1994, reprend l’histoire complète en un seul volume.

Panthers in the hole cénouBruno Cénou et David Cénou, Panthers in the hole, La Boîte à Bulles, 2014, 16€

Robert H. King a passé trente et une années en prison, dont vingt-neuf à l’isolement dans une cellule de deux mètres sur trois. Ce roman graphique délivre le récit de son emprisonnement mais aussi celui de deux autres activistes Black Panthers condamnés avec lui en 1970, et qui s’engageront pour la défense des droits humains dans leur prison en Louisiane. Cet ouvrage documenté (des feuillets d’explication sont présents en annexe) cherche à dénoncer la ségrégation sociale et raciale ainsi que l’inhumanité des conditions d’incarcération aux États-Unis. En joignant leur démarche à celle d’Amnesty international qui milite depuis des années contre ces cas d’injustice, les auteurs aimeraient « humblement contribuer à la libération » du dernier membre du trio, toujours incarcéré actuellement…

Les jeunes et le génocide des juifs grandjeanGeoffrey Grandjean, Les jeunes et le génocide des Juifs : analyse sociopolitique, De Boeck, coll. « Ouvertures sociologiques », 2014, 29,50€tm-coeur

Quel est l’impact de la transmission de la mémoire du génocide des Juifs sur le développement socio-politique des jeunes d’aujourd’hui ? Telle est la question à laquelle Geoffrey Grandjean s’efforce de répondre tout au long de cet ouvrage passionnant. Après une mise en contexte de la démarche mémorielle et la pose de jalons théoriques, l’auteur nous fournit une analyse réalisée à partir de matériaux sociologiques récoltés directement auprès des jeunes dans des groupes de discussion. À partir de ceux-ci, il met en exergue des traces mémorielles décelées dans les expressions sociales de la nouvelle génération mais aussi dans son rapport au politique. En définitive, ces recherches permettent de rendre compte d’enjeux essentiels comme la pérennisation du souvenir de la Shoah, les mécanismes de sa reproduction mais également les doutes sur sa persistance…  

Airborne 44 jarbinetPhilippe Jarbinet, Airborne 44 : T.5 : S’il faut survivre, Casterman, 2014, 13,50€

Ce titre, qui inaugure un nouveau diptyque de la bande dessinée Airbone 44, revient sur le destin de trois personnages. Tessa, une pilote américaine, est abattue au-dessus de la campagne ardennaise durant la contre-offensive de décembre 1944. Sebastian et Tom, de la 101ème Airborne, intègrent un commando chargé de lui porter secours. La mission va prendre une tournure particulière car les deux hommes connaissent la jeune femme… En basculant sur le mode du flashback, l’histoire nous renvoie aux origines de cette relation, dans une Amérique frappée par la Grande Dépression. À côté de ce livre, Jarbinet s’inscrit aussi dans l’actualité avec sa participation à la conception de la scénographie du nouveau Bastogne War Museum.

Le débarquement weinbergOlivier Weinberg et Jacques Martin, Le débarquement, Casterman, 2014, 12,90€

Dans cet ouvrage, Lefranc, le journaliste créé par Jacques Martin, nous livre un reportage en provenance directe des plages de Normandie. Avec sa rigueur journalistique habituel, le héros de BD nous amène à revivre le D-DAY (ses préparatifs, son déroulement, etc.) au moyen d'un récit richement illustré de dessins, de photos d’archive, et agrémenté de cartes, de témoignages voire d’entretiens réalisés « sur le fil ». Il s’agit là d’un bon outil pour traiter de manière didactique et encyclopédique cet épisode décisif de la Seconde Guerre mondiale dont nous fêtons le septantième anniversaire en 2014.

 

Search light reportMapping the far-right, collection d’analyse de l’extrême droite anglaise et internationale

L’association antifasciste anglaise Searchlight ne fait pas qu’éditer une revue du même nom qui informe mensuellement sur l’état de l’extrême droite dans le monde en général et au Royaume-Uni en particulier. Elle publie également, en collaboration avec l’Université de Northampton, des livres thématiques : White power music (2012), Far-right.com (2011) et Lone wolves (2011) font le point White power musicrespectivement, sur la scène musicale d’extrême droite en Europe, sur l’utilisation du Web par les extrémistes nationalistes et sur le terrorisme d’extrême droite. L’écriture de ces trois livres a été dirigée par Gerry Gable, journaliste et rédacteur en chef du magazine Searchlight, reconnu comme expert par les institutions publiques, et Paul Jackson, professeur à l’Université de Northampton qui a participé au colloque « Populisme et extrême droite en Europe : vieux visages, nouveaux discours » organisé par les Territoires de la Mémoire et l’ULg le 8 mai 2014.