nouveautés

Centre d'éducation à la Résistance et à la Citoyenneté

La médiathèque présente... (Aide-mémoire, 59, janvier-mars 2012)

Chavanne, Géraldine / Recloux, Michel
n°59, janvier-mars 2012


Livres recensés

  • « Penser librement sous la censure », Cahiers internationaux de symbolisme, n°128-130, 2011, 18€Nathalie
  • Heinich, Sortir des camps, sortir du silence, Les impressions nouvelles, 2011, 19 €
  • Jean-Michel Beuriot et Philippe Richelle, Amours fragiles, T5 : Résistance, Casterman, 2010
  • Eric-Emmanuel Schmitt, La part de l’autre, Albin Michel, 2003
  • Shahinaz Abdel Salam, Égypte, les débuts de la liberté, Michel Lafon, 2011
  • Joseph Weismann, Après la rafle, Michel Lafon, 2011
  • Bruno Kartheuser, Au commencent était le feu, Krautgarten, 2011, 23 €

 

 


47253« Penser librement sous la censure », Cahiers internationaux de symbolisme, n°128-130, 2011, 18€
Actes du colloque « Censures et subversions » organisé au sein de l'Université de Mons pendant la Triennale Internationale de l'Affiche politique en décembre 2009. La résistance à un ordre autoritaire ne se déploie pas uniquement par les armes et au grand jour, elle est aussi de l’ordre de la fausse soumission de « ceux des travailleurs de l’ombre, ceux qui font semblant d’adhérer au régime en place mais qui, de manière souterraine, en sapent les fondements » (Anne Staquet, dans son introduction). Ces textes, réunis ici par Culture et Démocratie, Pierre Gillis et Anne Staquet, présentent différents exemples de cette insoumission : Hobbes, Descartes, philosophe, poète, artiste…

47252Nathalie Heinich, Sortir des camps, sortir du silence, Les impressions nouvelles, 2011, 19 €
À la suite du travail de Michael Pollack, l’auteur a collaboré à ses travaux, Nathalie Heinich analyse dans ce livre, recueil de sept textes dont deux inédits, les modalités de sortie du silence des survivants des camps de concentration et quelles en sont les répercussions. Le témoignage, l’histoire, la mémoire, la science, de l’indicible à l’imprescriptible ou comment faire la nique au nazisme qui voulait qu’il ne reste rien, même pas un souvenir des concentrationnaires.

 

amours fragiles resistanceJean-Michel Beuriot et Philippe Richelle, Amours fragiles, T5 : Résistance, Casterman, 2010
Suite des aventures de Martin Mahner, officier de la Wehrmacht revenu d’Allemagne suite au décès de son père pour occuper son poste dans le sud-est de la France. Il est à la recherche de Katarina Braun, jeune juive allemande devenue Catherine (nouveau prénom, nouveaux papiers).
Celle-ci quitte le sud-est pour aller s’installer à Lyon et s’engage dans la Résistance.

 



44178Eric-Emmanuel Schmitt, La part de l’autre, Albin Michel, 2003
Adolf Hitler : Recalé… La minute qui a changé ma vision du monde
Ce livre s’articule autour de deux parties ancrées l’une dans l’autre. L’une raconte la vie d’Hitler, telle que nous la connaissons, marquée par la Première Guerre mondiale, point de départ de sa haine, de son combat. L’autre narre la vie d’Adolf H., un garçon timide, passionné par la peinture et qui finit par mener une vie tranquille avec sa femme et ses enfants. Ce livre nous montre Hitler comme un être humain. Nous devons tous vivre avec l’idée que l’Homme est capable du meilleur comme du pire. 
Nous avons tous en nous le mal qui dort…

egypteShahinaz Abdel Salam, Égypte, les débuts de la liberté, Michel Lafon, 2011
L'auteure raconte son histoire, celle d'une vie de combat contre une société qui impose aux filles d'épouser des hommes qui leur font violence et contre un régime dictatorial. Il ne faut jamais plier et, surtout, il faut se battre pour faire triompher le droit des femmes à l'égalité et à la liberté. Pour changer les mentalités, Shahinaz en est convaincue, il faut d'abord réformer le système politique. Épuisée par ces années de lutte, elle trouve refuge en France. En février 2011, Shahinaz revient au Caire et foule le sol égyptien libéré de son tyran. Concernant la forme, l’écriture est beaucoup trop simpliste sans trop d’effet de style.

apres la rafleJoseph Weismann, Après la rafle, Michel Lafon, 2011
Cette histoire a inspiré le film à succès La Rafle. La vie de Joseph Weismann bascule le 16 juillet 1942, lorsque deux policiers frappent à la porte de l’appartement qu'il occupe avec sa famille. Raflés comme près de 13 000 autres juifs parisiens, lui et sa famille sont internés au Vel d'hiv’, puis au camp de Beaune-la-Rolande, dernière étape avant Auschwitz. Mais le convoi n'a pas assez de wagons pour emmener tous les prisonniers. Des enfants, choisis au hasard, sont arrachés à leur famille et gardés à Beaune-la-Rolande en attendant un prochain train. Joseph est de ceux-là. Convaincu qu'il faut s'enfuir, il s'évade avec un camarade. Comme toujours avec ce genre de lecture, on n’en ressort pas indemne.  Un livre à lire absolument et à transmettre dans le cadre de notre devoir de mémoire. Pour  que les nouvelles générations sachent et veillent à ce que l’Histoire ne se renouvelle pas.

au commencement etait le feuBruno Kartheuser, Au commencent était le feu, Krautgarten, 2011, 23 €
Après les quatre tomes sur Tulle et son massacre du 9 juin 1944 auquel a participé un « malgré-nous » de St Vith, l’auteur nous revient avec un recueil qui regroupe une vingtaine d’essais, précédemment publiés par ailleurs. Les sujets abordés sont variés, mais ont en commun une dimension humaniste qui va bien au-delà des clichés. Poésie, politique, histoire y compris des Cantons de l’Est, patrie, en développant des idées, des réflexions, des thèses, des ébauches aussi, à partir de personnalités telles qu’Homère, Catulle, Virgile, Horace, Nikos Kazantzakis, Albert Camus, Yorgos Séféris, Yannis Ritsos, Jean Améry, Primo Levi et de nombreux autres penseurs et artistes.
Comme la revue Krautgatren et les éditions du même nom, ce livre éclairera la communauté francophone sur sa petite voisine, germanophone.

Mots-clés : 
Recension,
© Les Territoires de la Mémoire- Belgique

Recherche

Rejoignez-nous !

En savoir plus...

Soutenez la Mémoire !

Devenezmembre

Faites leur don de vos valeurs !

Faitesdondevosvaleurs copy

Brochure "Editions"

brochure editions 2015

Brochure "Bibliothèque George Orwell"

brochure bibli 2015

Soutenez nos actions

Soutenez les Territoires de la Mémoire en effectuant un don via Paypal

Plan d'accès

Contactez-nous

  • Territoires de la Mémoire asbl
  • Siège social
    Boulevard de la Sauvenière, 33-35
    4000 Liège
    accueil@territoires-memoire.be
    Téléphone : 04 232 70 60
    Fax : 04 232 70 65
  • N° d'entreprise
    453099470
453099470