Exposition collective

Don't shoot

Quand témoigner de la répression des mouvements sociaux devient acte de résistance.

ZIN TV, le Collectif Krasnyi, le photographe Frédéric Moreau de Bellaing et la Ligue des droits humains se sont associés afin de rendre visible des scènes de répression policière contre les migrant.e.s, contre les mouvements sociaux et contre les citoyen.ne.s… désirant témoigner de cette criminalisation des initiatives solidaires. Un signal d’alarme pour une démocratie qui se détériore et qui détricote lentement ses droits fondamentaux…

Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, énonce l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme. L’interdiction de filmer la police équivaut à une atteinte d’un de nos droits fondamentaux démocratiques les plus essentiels. Banaliser ce délit équivaut à souiller la mémoire de ceux et celles qui sont mort.e.s pour ces droits.

Pour paraphraser Alfred Emanuel Smith, « Tous les méfaits de la démocratie sont remédiables par plus de mémoire, de justice et de démocratie ».

L’exposition artistique montre des images ayant survécu aux tentatives de censure policière sur le terrain, images d’une résistance pour la liberté d’information, chère à l’asbl Les Territoires de la Mémoire.

Samedi 19 et jeudi 24 juin de 14h à 18h : Moments de rencontres,
d’échanges et de débats avec les personnes organisatrices.