Aide-mémoire n°90

Le présent numéro porte son regard sur le projet européen et questionne notamment la crise qu’il semble bien traverser. En effet, si les résultats des dernières élections n’ont pas été aussi catastrophiques que ce que certains redoutaient vis-à-vis du vote d’extrême droite, il n’en demeure pas moins qu’une réelle désaffection, voire une hostilité, sont manifestes à droite comme à gauche. Dans ce numéro, cette problématique est ainsi abordée au prisme de l’histoire de la construction européenne et de ses paradoxes avec un article de Geoffrey Grandjean. Olivier Starquit questionne quant à lui l’impossibilité d’aborder toute question qui contreviendrait à l’agenda ordolibéral de l’Europe. Quant à la question de l’identité européenne, Gilles Rahier et Nicolas Bruwier interrogent le dispositif Erasmus et ses effets potentiels sur le sentiment d’adhésion au projet européen.

Editorial
Quel avenir pour l’Europe ?

Par Julien Paulus

Les neuvièmes élections européennes ont donc eu lieu, entre le 23 et le 26 mai, dans vingt-huit pays, Royaume-Uni compris. Si le scrutin de 2014 se déroulait sur fond de crise de la zone euro, en particulier dans des pays comme la Grèce, l’Espagne, l’Italie, l’Irlande ou […]

Les paradoxes historico-politiques d’une Europe en déconstruction

Par Geoffrey Grandjean

Les signes d’une Europe en déconstruction sont bien présents et ne sont pas si récents. Pensons d’abord aux débats sur l’avenir de l’Europe, lancés en 2001 lors du Conseil européen de Laeken. Un projet de Traité établissant une Constitution pour l’Europe est signé en 200 […]

Ni Dieu, ni halušky : nouvelle publication aux Territoires de la Mémoire

Par la rédaction

Ce mois d’octobre voit la parution, dans la collection « Libres Écrits », du troisième livre de Jean-François Füeg aux éditions des Territoires de la Mémoire. Fidèle à son habitude, l’auteur plonge dans son histoire familiale pour en exhumer des questionnements à la port […]

La construction européenne ou l’impossible débat

Par Olivier Starquit

Le 26 mai, comme prévu, les élections européennes ont été éclipsées par les autres scrutins. Puis, lorsqu’il a été question de désigner un commissaire européen pour la nouvelle Commission, le gouvernement minoritaire et en affaires courantes a fait fissa, par le biais d’ […]

Vous sentez-vous européen ? La construction d’une « identité » européenne

Par Gilles Rahier et Nicolas Bruwier

« Pourquoi nos pays ont-ils décidé de créer cette communauté de l’Entente ? Pour la paix. Mais au-delà de la paix ? Pour la prospérité. Et au-delà de la prospérité ? Est-ce pour faire leurs, à nouveau, les vieux démons des nations : la compétition et le désir de dominati […]

On a (pas) besoin d’un fantôme : retour sur une pièce de résistance

Par Raphaël Schraepen

Lorsque j’ai initié le projet scolaire d’une pièce de théâtre où des jeunes élèves rendraient hommage à d’autres jeunes, ceux qui ont créé le journal clandestin Vedem à Terezin, et plus particulièrement Hanuš Hachenburg, auteur de la pièce On a besoin d’un fantôme pa […]

Mots
Union européenne

Par Henri Deleersnijder

Depuis sa lointaine origine, le Vieux Continent, selon une appellation du langage courant, est resté désuni, périodiquement entraîné dans des affrontements sanglants qui laisseraient entendre que la guerre est son lot naturel et ses rares périodes de paix des bouffées d’ […]

Les trois vies d’Henning von Tresckow

Par Jean-Louis Rouhart

Il est désormais admis que la littérature épistolaire constitue une source épistémologique non négligeable pour la connaissance des faits historiques, au même titre que les documents officiels, les témoignages oraux et écrits, les dessins et photographies d’époque ou les […]

Un rebelle d’extrême droite

Une chronique de Julien Dohet

Alors que la saga autour de la mort de Vincent Lambert a remis au-devant de l’actualité la mouvance de la « Manif pour tous », il nous a paru intéressant de revenir sur le parcours d’un personnage clef de l’extrême droite française qui s’est donné la mort au cœur de Notr […]

Le mot du Président (90)

Par Jérôme Jamin

Pour beaucoup de personnalités marquées à l’extrême droite, « Bruxelles » est une capitale lointaine, cosmopolite et multiculturelle où « sévissent » les « bureaucrates apatrides »,
« pro-immigration », souvent « corrompus », à la solde du capitalisme et du marché, «  […]

La Bibliothèque George Orwell présente

Alain Birenbaum, Salka, Simon, Herschel : à ma famille disparue, Alain Birenbaum, 2019, 15 €

Simon, Herschel : à ma famille disparue

« En tant que fils d’enfant caché, petit-fils de victimes de la Shoah et neveu d’une rescapée d’Auschwitz-Birkenau, il me tenait à cœur de connaître le passé de mes ancêtres paternels d’origine juive. Il n’est pas rare de voir apparaître au sein de la deuxième génération d’une famille qui a vécu un tel drame, un besoin de réponse. C’est ce besoin urgent qui m’a poussé à enquêter, après les premières tentatives de mon père. Durant deux ans, j’ai cherché sans relâche la trace de mes grands-parents et de mon oncle Herschel, afin de découvrir leur histoire et connaître leur parcours précis durant les dernières années de leur vie. C’est ma manière de leur rendre hommage et de faire en sorte que jamais ils ne tombent dans l’oubli. À l’heure où le fascisme et l’antisémitisme refont surface en Europe, il me paraît indispensable de témoigner dans l’espoir que ce passé sombre ne se reproduise plus jamais. À travers ce livre, je vous expose le fil de ma réflexion mais également les différents moyens que j’ai utilisés. J’y suggère en effet une multitude de méthodes de recherche qui, je l’espère, pourront inspirer d’autres familles qui se trouvent aujourd’hui toujours sans réponse. J’espère sincèrement pouvoir leur redonner espoir !

Mon livre est disponible à la librairie Stéphane Hessel de la Cité Miroir. »