Étude d’« Avocats sans frontières » sur l’impact discriminatoire de certaines mesures politiques prises pendant la crise sanitaire en Belgique

Étude d’« Avocats sans frontières » sur l’impact discriminatoire de certaines mesures politiques prises pendant la crise sanitaire en Belgique

Les Territoires de la Mémoire asbl relaient l’étude d’« Avocats sans frontières » sur l’impact discriminatoire de certaines mesures politiques prises pendant la crise sanitaire en Belgique.

La section belge de l’ONG « Avocats sans frontières » (ASF) a publié, en octobre dernier, une étude intitulée : La crise sanitaire en Belgique : Un terrain fertile pour les discriminations indirectes ? Cette étude se penche sur l’impact discriminatoire indirect des diverses mesures d’urgence prises par la Belgique pendant la crise sanitaire, avec un focus particulier sur les populations plus vulnérables : travailleurs précaires, illégaux ou encore sans-papiers. Elle montre comment une politique uniformisée de gestion de la crise n’a fait que renforcer des inégalités déjà présentes, tandis que, dans l’autre sens, certaines mesures différenciées furent plus sévères pour certaines catégories de personnes que pour d’autres.

Vous pouvez retrouver l’étude sur : https://www.asf.be/fr/blog/2020/10/13/la-crise-sanitaireen-belgique-un-terrain-fertile-pour-les-discrimations-indirectes/

Vous pouvez également écouter l’entretien avec Bruno Langhendries et Flavia Clementi d’ASF réalisé par Eddy Caekelberghs, ainsi qu’un reportage de terrain de Wayoub Fahoumi, sur la Première : https://www.rtbf.be/auvio/detail_au-bout-du-jour?id=2701621